750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recettes faciles Rapides au Cookeo et autres robots ou sans

Recettes faciles Rapides au Cookeo et autres robots ou sans

Un blog composé de recettes rapides à réaliser pour les personnes qui n'ont pas le temps et faciles pour pouvoir se régaler ou régaler toute la famille avec ou sans robot


Astuces et conseils : les trésors culinaires du Sud Est

Publié le 20 Février 2015, 09:33am

Astuces et conseils : les trésors culinaires du Sud Est

 

 

 

Notre beau pays regorge de trésors culinaires, profitez en  pour découvrir les spécialités du sud-est

 

LANGUEDOC-ROUSSILLON

 

Les bougnettes : appelée aussi oreillette en Provence, ces derniers sont légers et craquant. On les sert surtout pour célébrer le mardi gras et pâques.

Fetges : il s’agit d’un foie de porc salé et sèche, de couleur rouge noirâtre et de forme ovale, au gout de sel très affirmée. Il se mange en salade, souvent avec de petits artichauts violets, des radis ou des endives. On peut aussi l’ajouté à des sauces, pour relever les escargots par exemple.

Rayolette : cette longue saucisse de porc de 40 centimètres est la meilleure saucisse sèche des Cévennes. Son goût parfumé tiendrait à la nourriture des animaux, basée sur les glands, châtaignes et autres produits de la forêt.

La fougasse aux fritons : vendus en conserve ou frais aux rayons charcuterie, les fritons désignent une spécialité réalisée à partir de petits morceaux de peau de canards frits dans la graisse. Mélangé à une fougasse, ils constituent alors un apéritif de choix.

Les vins de Cabrières : clairette, syrah, grenache, Carignan…, les vins de Cabrières se déclinent du blanc au rouge grenat. Ils s’accommodent à tous les plats.

 

PROVENCE-ALPES-COTE D’AZUR

 

l’aïoli : cette sauce à base d’ail et d’huile d’olive est presque un art de vivre en Provence. Lors de la fête de la saint Louis, la dernière semaine du mois d’août, à Mouriés,  petit village des Alpilles, un gigantesque repas populaire avec un aïoli est servit à près de 2000 personnes.

La tapenade: ce mélange d’olive noire ou verte, auquel on ajoute parfois des câpres ou des anchois, se tartine sur du pain à l’apéritif ou accompagne des bâtons de crudités. Elle sert aussi à farcir des viandes.

La bouillabaisse : emblématique de la Provence, la bouillabaisse est un pot-au-feu de poisson cuit, servi avec une rouille pour relever le goût et un vin blanc sec, ou un rosé  puissants.

Le pastis : impossible de déguster un apéritif sur la canebière sans goûter aux célèbres pastis. Composée d’arome d’anis, il se constitue en mélangeant une dose de pastis à cinq volumes d’eau.

 

LA CORSE

 

Canistrelli : petits gâteaux secs, croquants, parfumée parfois à l’anis, ils ont l’avantage de se conserver longtemps dans une boîte fermée.

Brocciu AOP ou brousse : élaborée à partir de lait de chèvre, de brebis ou encore de vaches, cette spécialité corse se déguste sucré, avec du miel ou de la fleur d’oranger, ou salée, avec par exemple des légumes farcis.

Charcuteire corse : coppa, lonzo, terrine de sanglier, le choix est vaste et les saveurs variées. Si chaque préparation reste unique, le cochon corse, commun à l’ensemble, est traditionnellement élevée dans un environnement sauvages, nourri de produits de la forêt (châtaignes, glands, racine) d’où l’extraordinaire qualité de sa viande.

La bière : stars des apéros, la bière corse, au doux nom de Pietra, à un joli goût de châtaignes et sa robe est ambrée. Si vous la trouvez trop forte, n’hésitez pas à goûter ses cousines : la Serena (plus légère), ou la Colomba, parfumée aux herbes du maquis.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents